La Chicane – Tu peux partir

remords de Boom après que sa copine soit morte d’une crise d’épylepsie. Oui ça me rappelle encore Thalie…

J’te vois encore quand t’es pas là

Quand il fait noir c’est encore pire

Y a un vide quand je croise les bras

Y a rien à faire, j’peux p’us me mentir

Déjà cinq mois à essayer

De ramasser ce que t’as laissé

Fermer les boîtes pour p’us te sentir


J’entends de moins en moins tes mots

Depuis qu’il te pousse des ailes dans le dos

Tu voulais pas que je parte ce soir là

Quand je t’ai trouvée, t’étais plus là


Depuis que t’es petite que c’est comme ça

Toutes ces blessures qui te rappelaient

Ce que tu te souvenais même pas

Le dernier choc qui est venu te chercher

Dans un malaise qui t’a pris par surprise


J’aurais jamais pensé que tu me manquerais autant

Tu peux voler, je vais m’arranger pour oublier l’image

De ton corps sur le plancher

Salut ma belle, Tu peux partir

J’t’embrasse, J’t’oublie pas, Tu peux mourir


J’entends de moins en moins tes mots

Depuis qu’il te pousse des ailes dans le dos

Tu voulais pas que je parte ce soir là

Quand je t’ai trouvé, t’étais plus là


J’t’embrasse, J’t’oublie pas, Tu peux partir